Archives de l’auteur : oithtp

Le Tour de France dans les Hautes Terres de Provence

Le Vendredi 21 juillet, durant l’étape N°19 de 220 kilomètres (Embrun / Salon de Provence),
le Tour de France sera de passage dans LES HAUTES TERRES DE PROVENCE !

Gigors, Col Sarraut,  Faucon du Caire, le Caire, La Motte du Caire …. puis Sisteron
tour-de-france-chiffres

carte-tour-de-france

 

Le Tour de France en chiffre

4 : Il s’agira du quatrième Grand Départ en Allemagne après Cologne en 1965, Francfort en 1980 et Berlin-Ouest en 1987, le 22e à l’étranger depuis la première à Rotterdam en 1954. Le Tour est arrivé pour la première fois en Allemagne en 1964 à Fribourg-en-Brigsau.
5 : Pour la première fois depuis un quart de siècle, les cinq massifs (Vosges, Jura, Pyrénées, Massif Central, Alpes) seront empruntés sur la même édition.
22 : en pourcentages, la pente dans le 4e kilomètre de l’ascension du Grand-Colombier. Le Géant du Bugey propose par Virieu-le-Petit un pourcentage moyen de 9,9% sur 8,5 km à 1500 mètres.
Il sera précédé du col de la Biche (10,5 km à 9%) et suivi par le Mont du Chat (8,7 km à 10,3 %).
23 : le nombre de cols de 2e, 1ere ou Hors-Catégorie, soit cinq de moins qu’en 2016 (28) mais avec des dénivelés et des pourcentages plus élevés ( 20% à la Planche des Belles-Filles, 22% au Grand-Colombier, 15% sur le Mont du Chat, 16% à Peyragudes, 18% au Mur de Péguère et 14% au col du Peyrat Taillade.
33 : Le Tour a déjà emprunté le col de l’Izoard à 33 reprises, 23 fois depuis 1947, mais ne s’y était encore jamais arrêté. Le Belge Philippe Thys a été le premier à passer au sommet en 1922.
Les dix derniers à l’avoir franchi en tête sont : Bernard Thevenet en 1975, le Belge Lucien Van Impe (1976), les Espagnols Chozas (1986), Garmendia (2003) et Purito Rodriguez (2014), le Suisse Pascal Richard (1989), les Italiens Chiappucci (1993) et Garzelli (2006), le Colombien Botero (2000) et le Kazakh Iglinskiy (2011).
36 : le nombre de kilomètres contre-la-montre en 2017 (sur un kilométrage total de 3516 km) avec un chrono inaugural pour spécialistes de 13 kilomètres à Düsseldorf et 23 kilomètres à Marseille la veille de l’arrivée avec notamment les rampes de Notre-Dame de la Garde avant de redescendre sur le Stade Vélodrome, lieu de départ et d’arrivée.

Le Rallye Monte Carlo dans les Hautes Terres de Provence

Mercredi 24 janvier 2018, dès 16h, la séance de mise au point (Shakedown – 3,35 km). Il s’agit du parcours déjà utilisé route de la Garde lors des deux précédentes éditions, sur la commune de Gap, ville étape pour la 5e fois consécutive, et dont le parc d’assistance est de nouveau situé près du stade nautique de Fontreyne.

Jeudi 25 janvier 2018 deux épreuves spéciales de caractère disputées dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. Ainsi Thoard – Sisteron (ES 1 – 37,13 km), qui sera disputée dans ce sens pour la toute première fois en WRC et Bayons – Bréziers (ES 2 – 25,49 km), introduite lors de l’édition 2017, seront le théâtre des toutes premières hostilités de la saison entre les ténors du championnat.

Vendredi 26 janvier, direction le sud de Gap, pour le 2e jour de course, disputée sur trois départements (Hautes-Alpes, Drôme et Alpes-de-Haute-Provence), qui totalise quelque 150 kilomètres chronométrés. Cette journée sera, de loin, la plus éprouvante du rallye, avec une boucle de trois épreuves spéciales éloignées géographiquement et à parcourir à deux reprises : Vitrolles – Oze (ES 3/6 – 26,76 km), Roussieux – Eygalayes (ES 4/7 – 33,63 km) et Vaumeilh – Claret (ES 5/8 – 15,24 km).

Cap au nord de Gap, le lendemain, samedi 27 janvier, pour le 3e jour de course qui s’annonce tout aussi redoutable que les deux précédents, disputée dans les départements de l’Isère et des Hautes-Alpes, avec une boucle composée d’Agnières-en-Dévoluy – Corps (ES 9/11 – 29,33 km) et de Saint-Léger-les-Mélèzes – La Bâtie-Neuve (ES 10/12 – 16,71 km), à parcourir à deux reprises. En guise d’épilogue de ce 3e jour, les concurrents retrouveront Bayons – Bréziers (ES 13 – 25,49 km) de jour, avant une dernière visite au parc d’assistance de Gap, puis un retour en Principauté de Monaco en début de soirée.

En conclusion de l’épreuve, dimanche 28 janvier, quatre chronos totalisant 63,72 kilomètres sont à disputer en ce dernier jour de course, sans assistance, dans l’arrière-pays des Alpes-Maritimes. Ainsi les concurrents vont affronter à deux reprises les secteurs de La Bollène-Vésubie – Peïra-Cava (ES 14/16 – 18,30 km) et La Cabanette – Col de Braus (ES 15/17 – 13,56 km), qui fera office de Power Stage lors du second passage.

 

tourniquets-bayons

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mardi 2 février 2016 le rallye Monte Carlo Historique est de passage chez nous !

Visuel_RMCH2016

La deuxième partie de l’étape Commune débute mardi 2 février à l’aube pour enchainer par un monument de la Drôme provençale, « Saint-Nazaire-le-Désert – La Motte-Chalancon / 22,90 km / 07h30 ». Véritable trait d’union entre les Hautes-Alpes et les Alpes de Hautes Provence, l’épreuve de « Bréziers – Bayons / 18,33 km / 09h45 » nous réserve toujours son lot de surprises. Nul doute également que le chrono de « Saint-Auban – Gréolières / 30,15 km / 13h10 », qui conclut cette Étape Commune par les Cols de Bleine et de Castellaras n’est pas à prendre à la légère. L’ultime contrôle horaire avant l’entrée en parc fermé à Monaco est prévu Place-Neuve à La Turbie en tout début d’après-midi.

https://acm.mc/rallye-monte-carlo-historique/edition-2015/presentation/

Le Monte Carlo historique au pays de la Golden

Dimanche 1er février, les 307 équipages du rallye automobile Monte Carlo historique ont eu l’agréable surprise d’être accueillis au point stop de Turriers par un verre de jus de pommes (bio !), une barquette de golden et une part de tarte du pays. Dans une ambiance bonne enfant qui a vu s’instituer spontanément hôtesse d’accueil, élus ou simple habitant des Hautes Terres, chacun y est allé de son sourire et de ses encouragements. Sous financement de la Communauté de communes et organisation par l’office intercommunal de tourisme, tous ces bénévoles se sont succédés de 9h à 17h au point stop, situé au croisement de l’hôtel Roche Cline. Les températures polaires n’auront pas réussi à altérer la bonne ambiance générale qui aura permis de faire mieux connaître ce territoire grâce à son ambassadrice de charme : la Golden (le rose aux joues !).

Sortie de l’ouvrage « Histoire de Vaumeilh et du prieuré de Chane »

Un nouvel ouvrage est né  ! L’Histoire de Vaumeilh et du prieuré de Chane, écrite et éditée par Marc de Leeuw.
Vous trouverez ce livre de 380 pages en vente à la mairie de Vaumeilh,  à l’office de tourisme au Caire et à l’office de tourisme de Sisteron.Vous pouvez aussi contacter l’auteur au 06 06 43 56 55
ou par e-mail : marc.leeuw@sfr.fr
Prix de vente : 39 €.
Une nouvelle occasion d’en apprendre un peu plus sur la vie de notre territoire.Vaumeilh 3Vaumeilh 4